CASE N°6 : LE JARDIN D'OR

[...] « Son esprit court, comme un sang subtil, le long des veines de toutes les feuilles, se caresse au velours des géraniums [...]. [...] ses mains pendantes, qui semblent vides, possèdent et égrènent tous les instants d’or de ce beau jour lent et pur. » (Les Vrilles de la vigne)

Exercice n° 6 : Du besoin à la détente
Oubliez vos besoins compulsifs et fermez les yeux pour savourer chaque instant « d’or »... § Détendez vos muscles des épaules, du cou et du visage (mâchoires et front, en particulier). § Ressentez le poids et la chaleur de votre corps. § Puis, attendez que remonte le souvenir d’un paysage que vous avez aimé et laissez-vous fondre dans ce paysage.