CASE N° 5 : LE SENTIER JAUNE

« [...] si tu suivais, dans mon pays, un petit chemin que je connais, jaune et bordé de digitales d’un rose brûlant, tu croirais gravir le sentier enchanté qui mène hors de la vie... [...] C’est une forêt ancienne, oubliée des hommes, et toute pareille au paradis... » (Les Vrilles de la vigne)

Exercice n° 5 : Le désir le plus fort
Empruntez ce sentier enchanté, passerelle vers la forêt paradisiaque... Fermez les yeux et pensez à votre désir ou regret le plus puissant : prenez conscience de sa force. § Essayez de prendre une distance vis-à-vis de cette envie particulière en prenant conscience que votre véritable désir - tout à fait légitime ! - est de trouver le bonheur le plus total possible : l’Eden intérieur, c’est-à-dire le bonheur le plus indépendant possible des circonstances extérieures.