CASE N° 31 : LE JARDIN D'EVEIL

«On sait que je ne triche pas avec le bleu, mais je ne veux pas qu’il m’abuse. [...] l’heure de midi nous chicanait à tous notre ration de bleu et de sérénité. Nous attendions qu’une petite aile de poussière voletante aux coudes de la route, une frisure blanche à la lèvre du golfe marquassent la résurrection de tous les bleus.» (Pour un herbier)

Exercice n° 31 : La vigilance
Soyez exigeant et vigilant, comme Colette avec le bleu, couleur de la sérénité : cette vigilance est la condition nécessaire de votre paix intérieure. Soyez en relation avec tout ce que vous voyez, § entendez § et sentez, sans vous laisser emporter par vos pensées. § Veillez en même temps à ce que tout votre corps soit détendu.