CASE N° 30 : LES FLEURS DU SILENCE

« Je n’y suis pour personne, sauf pour ce myosotis quadrangulaire, pour cette rose en forme de puits d’amour, pour le silence où vient de se taire le bruit d’affouillement que produit la recherche d’un mot.» (L’Etoile Vesper)

Exercice n° 30 : Le silence de la pensée
Fermez les yeux et, comme Colette qui fait ici de la tapisserie, détendez votre cerveau ; laissez tomber les pensées et les mots inutiles. § Peu à peu, entrez dans le silence de votre esprit. § Ecoutez ce silence ; goûtez-en la qualité.