CASE N° 3 : LA RONCE

« L’automne éblouit ici. Une abondance inquiétante voisine [...] avec l’indigence pelée des rocs mauves qui crèvent le sol, où la ronce même ne trouve pas de quoi suspendre ses feuilles de fer hérissé. » (La Retraite sentimentale)

Exercice n° 3 : Désir ou peur ?
Fermez les yeux et observez paisiblement votre jardin secret : à force de refuser les situations désagréables, vous avez accumulé des ronces de pensées et d’émotions, en désordre. § Regardez-les sans les refuser et laissez vos désirs et vos peurs remonter pêle-mêle vers votre conscience. § Rendez-vous compte que le désir et la peur sont les deux faces d’une même émotion.