CASE N° 29 : LE PORT D'ATTACHE


« Retourné-je, ce soir, à la Martinique, […], sur laquelle, de la veille au lendemain, une fleur rose, une fongosité de fleurs roses, une catastrophe de fleurs roses... Ah ! que ne donnerais-je pas... Non. A quoi bon ce désir, ce voyage, ce luxe de tapis volant ? » (L’Etoile Vesper)

Exercice n° 29 : La plénitude
Colette désire vivement connaître une fleur en Martinique, puis y renonce. Fermez les yeux et laissez monter votre désir actuel le plus fort. § Puis, regardez l’objet de ce désir et tout ce qui vous sépare de cet objet. § Détendez-vous en vous situant précisément dans votre corps, qui est votre port d’attache. § Ensuite, demandez-vous : « Quelque chose me manque-t-il vraiment, en ce moment précis ? »