CASE N° 27 : LE JARDINET

« Aucun être ne change assez pour que l’on ne puisse reconnaître, dans les décors d’agrément que l’âge adulte réalise, l’improvisation qui s’élançait d’un enfant, s’aidait de la brouette-joujou, prenait corps dans un coin du potager, ou sous le plafond serré de l’if. » (Gigi)

Exercice n° 27 : L’art d’improviser
Au hasard, ouvrez un livre et mettez le doigt sur un mot ; laissez-vous inspirer par les résonances qu’il a pour vous. § Puis, pensez que vous pouvez vous laisser porter par la Vie au lieu de vous raidir contre elle !