CASE N° 23 : LES PRODIGES

 

« La fantaisie humaine est courte ; seule la réalité extravague sans frein ni limite : contemplez, projetées, agrandies, les réfractions des cristaux précieux, architectures de pure lumière, perspectives vertigineuses, géométriques délires... » (Prisons et paradis)

Exercice n° 23 : S’étonner du réel
Fermez les yeux, détendez-vous. § Couchez-vous en pensée dans une prairie, le nez dans l’herbe : voyez les grosses tiges s’étirant vers le ciel comme des arbres, les cailloux, gros comme des rochers, et les insectes agrandis. § Laissez-vous étonner par ce fourmillement semblable à celui des étoiles dans le ciel. Sentez la folie toute-puissante de la création universelle.