CASE N° 21 : LE LABYRINTHE

«Je respire : le python n’est qu’une bête, et non une sorte d’enfer concentrique, un nauséeux chaos sans commencement ni fin. C’est une bête comme vous et moi.» (Prisons et paradis)

Exercice n° 21 : Reculer en avançant
Le cosmos ou l’harmonie sont déjà présents si vous vous y rendez attentif. Entrez donc dans ce labyrinthe initiatique et serpentin en toute confiance en pointant le doigt vers son centre (la tête) ; puis, reculez très consciemment jusqu’au bout de la queue du serpent, en réalisant que revenir sur ses pas n’est pas régresser. § Prenez conscience que cela fait partie du labyrinthe de la vie ; c’est une étape nécessaire qui, bien loin de vous éloigner du but, vous en rapproche, malgré les apparences. § Puis, pensez à des expériences récentes de votre vie où vous avez eu l’impression de régresser en essayant de les voir positivement.