CASE N° 17 : LA GRANDE DEESSE

« A trois heures et demie, tout dormait dans un bleu originel, humide et confus, et quand je descendais le chemin de sable, le brouillard retenu par son poids baignait d’abord mes jambes, puis mon petit torse bien fait, atteignait mes lèvres, mes oreilles et mes narines plus sensibles que tout le reste de mon corps...» (Sido)

Exercice n° 17 : La confiance
Sentez-vous à la fois conscient comme un adulte et confiant comme un petit enfant dans les bras de l’univers. § Pour faciliter cette expérience, fermez les yeux et ressentez précisément le contact entre toute la surface de votre peau et les couches enveloppantes de vos vêtements et de l’air où vous baignez et qui vous permet de vivre.