CASE N° 13 : LE MIROIR

« Je regarde l’air noir de ma chambre close, où chemine un râteau d’or, aux dents égales, qui peigne lentement, lentement, l’herbe rase du tapis. [...] au fond de ma chambre, il y a un miroir, tout bleu d’ombre, tout troublé de reflets... Quelle eau tentante et froide... Imagine, à t’y mirer, l’eau des étangs de mon pays ! » (Le Voyage égoïste)

Exercice n° 13 : Le vrai visage
Comme l’enfant que vous étiez, traversez le miroir, c’est-à-dire essayez d’oublier l’image de votre visage. Cette image vous suit partout : sans que vous vous en rendiez compte, elle crée une sorte d’écran entre vous et le monde. § Regardez très simplement autour de vous en ressentant le vide transparent de votre tête. (Même s’il fourmille de sensations, c’est tout de même un vide !) Ce vide conscient est votre vrai Visage, fluide et dissimulé derrière les apparences.